Vivre le courage de continuer malgré les difficultés… le courage de foncer… le courage de se remettre en question…

Vivre le courage de continuer malgré les difficultés… le courage de foncer… le courage de se remettre en question…

La vie d’entrepreneur(e) confronte parfois à des difficultés que nous n’avions pas prévues, à des événements déstabilisants et, peut-être aussi, à des épreuves de taille. Plus rien ne tient, on ne voit rien en avant, on perd pied. On peut même en arriver à ne plus sentir le sens de ce pour quoi on est engagé.

Difficile de prévoir nos réactions : colère, peine, fuite, déstabilisation, rigidité, contrôle, envie de tout lâcher, effondrement peut-être ou recherche de solutions constructives, retour à nos valeurs de fond.

– Devant les difficultés que je rencontre dans mon travail de gestionnaire, comment ai-je tendance à réagir le plus souvent?

– Quels sont les effets sur moi, sur les autres et sur la situation?

Peut-on, doit-on se remettre en question? Dans tous les cas, on a besoin de courage pour passer au travers. Ça demande du courage pour apporter ou vivre les changements nécessaires dans l’entreprise, dans sa vie, dans sa façon de vivre son travail! Mais le vrai bonheur en dépend.

Comment décrire le courage? Comment vivre le courage? On peut lire certaines définitions (Larousse) :

  • Avoir du courage : Fermeté, force de caractère qui permet d’affronter le danger, la souffrance, les revers, les circonstances difficiles.
  • Travailler avec courage : Ardeur mise à entreprendre une tâche.

À PRH, cette force intérieure devant les difficultés s’enracine dans une dimension de soi qu’on appelle l’« être », là où l’on peut ressentir nos potentialités, nos valeurs, le sens profond de notre vie et de notre engagement sociétaire, en complémentarité avec d’autres pour une même mission.

« Ce qui peut aider une personne à traverser des épreuves apparemment absurdes, c’est d’avoir fondé le sens de sa vie sur l’être… »… « Les conditions extérieures peuvent changer certes, mais le sens de sa vie demeure puisqu’il n’est pas fondé sur des conditions extérieures. »

Apport 17, Formation PRH

– Dans les moments difficiles que j’ai pu vivre à travers mes années d’engagement comme gestionnaire, sur quelle(s) force(s) en moi me suis-je appuyé(e), chaque fois, pour aller plus loin, traverser les difficultés et en sortir gagnant(e)?

– Quel(s) impact(s) cela a-t-il eu sur moi, sur mon équipe, sur mon entreprise?

Ce chemin de solidité professionnelle qui donne accès au courage d’entreprendre, à sa créativité, à la force de réaliser ses intuitions est indissociablement lié à l’acquisition d’une solidité d’abord dans sa vie personnelle. Nous sommes notre principal outil de travail!

Pour poursuivre cette réflexion, deux formations sont disponibles permettant d’explorer l’image que j’ai de moi et de l’ajuster par une meilleure connaissance de mes réelles forces :

  • « Mon profil de dirigeant » d’une durée de 12 heures
  • « Coffre à outils pour gestionnaires » : trois ateliers de 3 heures

Lise Simard, présidente Formation PRH

Un commentaire à faire?

X