Pour relever nos défis, soyons créatifs!

Une collègue de travail me racontait récemment un Noël particulier avec les siens. Son histoire m’a touchée, car elle est venue me révéler des solutions à certains défis, là où souvent j’en cherche encore.

Personnellement cela fait maintenant sept ans que nous avons immigré au Québec. Noël venu, nous le passons loin de nos parents et, nos enfants, loin de leurs grands-parents. Pourtant je sens qu’il y a toujours quelque chose à inventer pour se garder proches jusqu’au retour de l’été. Quelque chose à inventer pour faire sentir à nos parents et nos enfants que l’amour et la transmission traversent l’océan Atlantique sans se diluer au passage.

C’est justement ce qui m’a fascinée chez ma collègue… C’est sa capacité à inventer et créer des circonstances qui ont fait de la distance un Noël unique dont ses petits-enfants parlent encore.

L’année où son fils est parti vivre avec sa famille en Alberta, Lorraine est demeurée au Québec à quatre mille kilomètres d’eux. Ce Noël-là, son cœur de grand-maman était triste. Triste d’être séparé soudain de ses liens tissés avec patience, pédagogie, présence et joie. Lorraine était triste certes, mais avant toute chose, Lorraine restait « vivante et pétillante »! Plutôt que de laisser le dernier mot à la tristesse et à l’absence, elle a décidé qu’il en serait autrement. Cette femme-là est d’une créativité comme j’ai rarement rencontré. D’une simple pièce, elle vous fait tout un décor; d’un simple objet, la plus belle des légendes; de l’ordinaire, vous voilà transporté dans un univers extraordinaire. Cette femme incarne parfaitement la magie de Noël. Ça tombait bien puisque c’était Noël.

Elle a appelé son fils quelque temps avant le 25 décembre pour lui donner toutes les consignes à suivre afin de vivre une rencontre magique.

Le jour de Noël, devant son Skype à 13 h précise, Lorraine, accompagnée de son conjoint, envoie un appel à ses petits-enfants. La caméra s’ouvre sur un gentil papa et une maman aux yeux lumineux. Ils sont accompagnés de leurs trois enfants heureux de voir leurs grands-parents déguisés. Grand-maman Lorraine en Mère Noël et grand-papa Hermann dissimulé sous son chapeau de père Noël qui clignote avec sonnez pour les faire rire. Ils étaient tous émerveillés… même les grands!

Après quelques minutes de conversation, grand-maman annonce très sérieusement qu’elle est venue leur livrer des cadeaux. Elle se tourne tranquillement, prend un gros paquet bien emballé et dit : « Tiens Carl, attrape ce cadeau, il est pour toi! » Elle fait mine de lancer le gros paquet à travers l’écran d’ordinateur. Puis elle saisit un autre paquet et dit : « Tiens Cassandra, attrape, celui-ci c’est pour toi! » Puis un troisième pour Jana, la plus grande qui commençait à douter un peu de la véracité des faits, mais qui profitait elle aussi de cette joyeuse mise en scène de Noël.

De l’autre côté de l’écran, la magie de Noël s’opérait. Des milliers d’étoiles scintillaient dans les yeux des enfants. Les boîtes traversaient l’écran tandis qu’instantanément le fils de Lorraine faisait rebondir les cadeaux un à un de sous son bureau.

Imaginez le cœur de ces jeunes devant cette scène intemporelle. Le Père Noël ne passe plus par la cheminée… c’est grand-maman et grand-papa qui passent par l’écran de l’ordi!

Des années plus tard, ils en parlent encore. Je crois que dans des décennies ils en parleront encore à leurs propres enfants. Ils auront peut-être oublié ce qu’il y avait à l’intérieur des paquets, mais les cadeaux qui traversent l’écran… jamais ils ne les oublieront.

Ces enfants auront appris tôt que la distance géographique ne tue ni l’amour, ni le lien à ceux qui nous sont essentiels. Ces quelques minutes Skype étaient à elles seules le plus beau des cadeaux offerts à son fils, sa belle-fille et ses petits-enfants cette année-là. Un cadeau qui durera toute la vie!

Pour moi, en ce Noël 2017, cette belle histoire me stimule dans ma créativité… Être créative pour relever le défi de la distance géographique, entretenir mes liens et signifier à ceux que j’aime que, même avec la distance, on peut se faire proche.

La créativité crée des ponts là où nous n’en voyons pas, des solutions où nous n’en trouvons plus, de la joie où il en manque.

À toutes et à tous Lorraine et moi nous vous souhaitons un Créatif Noël! Plein de joie lumineuse dans le cœur des petits et des grands!

Sophie Jardon et Lorraine Roy, formatrices PRH

Des commentaires à propos de “6”

  1. Bonjour à vous deux!

    Merci infiniment pour ce beau témoignage qui m’émerveille et me remplit de joie! Je vous souhaite un merveilleux temps des Fêtes et au plaisir de vous lire encore et encore en 2018.

    Géraldine 🙂

  2. Par delà les écrans, par delà l’océan ta créativité pétillante de coeur, intelligence, générosité joyeuse me touche, Chère Loraine et me re-joint!
    Puisse ce temps de re-nouveau nous permette à chacun chacune de laisser bondir en liberté, De laisser se ré-veler notre jaillissement dans toute la Beauté et la couleur de notre unicité.
    Nicole Langlois-Meurinne De France.

  3. Très inspirant la belle histoire de Lorraine. Merci de ce beau partage qui attise ma propre créativité pour les deux petites filles de mon fils et son épouse qui vivent en France. Bon début d’annee Lorraine et Sophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *