Marchand de bonheur

Vous connaissez Guillaume Vermette, le clown humanitaire? Dernièrement, en écoutant l’émission : « Y’a du monde à messe », j’ai été profondément touchée par le discours de cet homme. Il se décrit comme suit : « Je suis l’une des personnes les plus heureuses que j’ai rencontré (sic) de ma vie ». Dans son quotidien, il se promène bénévolement un peu partout dans le monde en étant marchand de bonheur pour les plus démunis. Il anime des spectacles pour les enfants afin de les faire rire et de les faire sortir, l’espace d’un moment, de leur difficile quotidien. Toute une mission!

Je me sens émerveillée par la richesse du cœur de cet homme et par ce qu’il traduit d’espérance pour notre humanité. En même temps, je reconnais le mouvement de cet homme à suivre le chemin de son bonheur, de son épanouissement.

J’ai toujours été fascinée de constater que donner sa vie pour une cause qui nous est précieuse et nous ressemble donne sens à notre vie et nous fait toucher à une joie trouvée nulle part ailleurs. Pour moi, cela reste un mystère qui ne cesse de me réjouir et m’invite à continuer. En même temps, cette joie me confirme dans mon unicité, chemin que je suis seule à pouvoir découvrir.

Et moi aussi, à ma façon, je peux dire que je suis une marchande de bonheur dans mon travail d’accompagnement des personnes en laissant battre mon cœur aimant pour les entendre loin dans qui elles sont. Donner de ma vie me rend plus vivante! Aider l’autre en utilisant mes ressources, en vivant le beau de qui je suis, me comble.

Et si chacun de nous expérimentait ce bonheur d’être lui-même! Je me plais à imaginer combien notre monde se mettrait à changer pour le mieux. Ça me laisse pleine d’espérance! Et vous?

Maryse Cyr, formatrice PRH

http://www.guillaumevermette.com/

Comments ( 7 )

  • Halgand

    Merci beaucoup, Maryse, de nous faire connaître cet homme heureux. Quelle belle vie que la sienne ! Quelle générosité et quelle joie ! C’est un rayon de soleil, qui donne effectivement envie de vivre aussi sa joie, et de la transmettre.
    Régis (de France)

  • Francine Sabourin

    Bravo pour cet article. Je connais ce clown car mon peti neveu (21 ans) suit ses traces et a participé à ses projets dans quelques pays. Une belle gang de marchand de bonheur!
    Ce que nous devrions être un peu tout le monde. Plusieurs diront que ce n’est pas sérieux ces clowneries et pourtant, ça fait tellement de bien de rire, de sourire, de partager sa joie d’être ensemble ou d’être soi.

  • Ginette Harvey

    Merci, Maryse, de nous partager ce vibrant témoignage de joie, à travers le don de soi , dans un amour au rayonnement local ou universel !
    Ton texte ravive mon espérance!

  • Marie-Claude Boily

    Je te reconnais bien à travers ce texte, belle Maryse… Toi qui es toujours souriante et pétillante de joie. Je comprends à quel point le parcours de ce jeune homme vient te toucher au plus profond de ton être. Et je suis certaine que son histoire, que tu nous partages ici, en touchera plusieurs… y compris moi. Merci!

    • Jean-C Bousquet

      C’est magnifique de savoir répandre le bonheur autour de soi tout simplement en rayonnant la joie du devoir accompli!

  • Gaetane Paquet

    Je confirme Maryse Cyr est une marchande de Bonheur.
    Et on est très heureux de l avoir. 😊☺💕💓💞

Leave a Comment