Jackpot

Ce serait pas merveilleux : on sonne à la porte.

Une lettre : « Vous êtes milliardaire à l’instant. »

Pourquoi pas tous les matins. Je suis unique.

Jamais il y a eu – n’y aura – un autre moi-même

Avec ses milliards de milliards de cellules, de bactéries…

J’existe.

Difficile à apprécier vraiment

Sans en être ébloui, en perdre la boule.

Flabbergasté par ce qui est,

Par une petite lettre innocente, Un petit cadeau,

Le sans bon sens cadeau d’exister.

Se l’offrir plus souvent… »

Marcel Sabourin, (Petits carnets de rien pantoute)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *