Du fleuve Saint-Laurent à mon fleuve intérieur… comment y plonger?

« Le fleuve se déploie devant nos yeux depuis toujours.

Mais, on le connait seulement en surface, alors que ça grouille

de vie et de beauté dans les entrailles du Saint-Laurent.

Bien sûr… l’eau froide, bien sûr… les courants, mais moi,

je connais l’homme grenouille

qui pourchasse les splendeurs de notre Québec profond,

Et on a décidé de vous y faire plonger! Et naviguer

sur les flots tantôt tranquilles, tantôt en furie

pour remonter le fil de la vie et découvrir ce monde tellement méconnu. » *

Cette vidéo promotionnelle du documentaire me rappelle mon attachement pour ce Saint-Laurent, si majestueux. Il est devenu la destination privilégiée de mes vacances. Il m’attire. J’aime contempler son immensité, ses marées, sa lumière… que ce soit de la fenêtre du chalet, de la rive ou en kayak. Dans cette vidéo, chaque mot de la narration, chaque image montrant les beautés cachées de ce fleuve, rejoint l’expérience que j’ai faite de découvrir mon fleuve intérieur, la richesse de ses profondeurs inconnues et d’y être plongée.

Ce fleuve intérieur, c’est mon monde intérieur qui grouille de vie. Je ne l’ai regardé qu’en surface jusqu’à ma première formation PRH, « Qui suis-je? ». C’est là que j’ai fait l’expérience du « comment y plonger ». Durant quatre jours, j’ai été guidée, au pas-à-pas, vers mes splendeurs. Par les plongeons successifs que me proposaient les exercices de temps d’analyse, j’ai décidé de remonter le fil du contenu de mon fleuve. J’ai mis des mots aux traits positifs de mon identité, à ce qui fait vibrer ma sensibilité, j’ai précisé mon degré d’autonomie en relation, etc. J’y ai vu ma beauté. Je suis tombée en émerveillement avec moi et ce qui me constitue dans une capacité à le ressentir.

Après cette formation, ayant aimé vivre cette plongée en moi, j’ai voulu me perfectionner afin de devenir cette « femme grenouille ». J’ai souhaité explorer le contenu de ce qui grouille en moi, en utilisant des repères sécuritaires et précis. J’ai aussi voulu apprendre à plonger seule à la maison. Je me suis inscrite à la formation sur la méthode d’analyse PRH, « À l’écoute de mon monde intérieur ». C’est dans ce parcours que j’ai appris que mon ressenti se présente comme un courant, qui prend la forme d’une sensation; tantôt positive ou heureuse, tantôt houleuse ou négative. J’ai fait l’expérience qu’en choisissant de suivre chacune de mes sensations, elle me fait remonter un fil de vie et me redonne une parcelle de ma dignité, de ma liberté, de mon autonomie, celle de ma personnalité unique et distincte. C’est à ce moment que j’ai compris que les entrailles de mon fleuve intérieur, tout comme celles du Saint-Laurent, sont infinies.

Au cours de ces années à pratiquer l’analyse, seule ou en formation, en utilisant les repères PRH « de plongée », je suis devenue une femme à la fois actrice, réalisatrice et collaboratrice de mon aventure en société. Depuis, je vis une route de bonheur, de liberté et de solidité personnelle que je n’aurais jamais pu imaginer et qui me réjouit encore puisqu’elle est une source infinie de découvertes.

Martine Préville, formatrice PRH

*Extrait de la bande-annonce du documentaire « QUÉBEC PROFOND » de Geneviève Bilodeau, Patrick R. Bourgeois

Des commentaires à propos de “2”

  1. J’aime beaucoup ton image de plonger…en nous pour devenir une femme grenouille experte.
    Merci Martine.

  2. Merci Martine pour cette belle image. Elle m’appelle à ne jamais tenir pour compte qui je suis, car je suis encore bien plus que ce que je connais de moi aujourd’hui.
    Bonne continuité, je pense à toi souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *