Toutes les relations ne sont pas pareilles…

J’écoutais récemment ma petite-fille de six ans me raconter les débuts de son amitié avec celle qui allait devenir sa grande amie.

– Quand je suis arrivée en maternelle l’an passé, j’ai vu Annie. On s’est parlé, on a joué un peu et j’ai pensé qu’on ferait une bonne équipe elle et moi.

– Une bonne équipe?

– Oui, pour jouer, pour se parler. Après quelques mois qu’on était amies, on est allées toutes les deux demander à notre professeur qu’est-ce que c’était être des « meilleures amies ». Elle nous a dit que c’était quand on était bien ensemble, plus qu’avec d’autres. On s’est dit : « Oui, on est des meilleures amies! » En fait, on est tellement des meilleures amies maintenant, qu’on est presque des sœurs!

En repensant à cette conversation, je me faisais la remarque que la recherche de clarté dans ses relations était déjà commencée pour ma petite-fille. Bonne chose! S’il est un secteur où la clarté est nécessaire, c’est bien celui des relations!

Il est tellement facile de s’emberlificoter dans nos relations, de demander à l’une ce qu’elle ne peut donner, à l’autre d’être autre chose que ce qu’elle a à être. Tellement facile de prendre les attentes de l’autre sur soi ou de faire porter à la relation le poids des réactions désajustées de l’une ou l’autre des parties. Et s’ensuit alors un cortège de déceptions, de frustrations et de peines d’un côté comme de l’autre.

Prendre le temps de se mettre au clair dans ce que nous vivons dans nos relations épargne bien des problèmes, pour soi comme pour les autres. Cela nous fait avancer vers plus d’aisance et d’harmonie relationnelles, nous permet de profiter de la vie qu’une relation bien vécue peut nous apporter… et nous rend plus heureux, tout simplement!

Et vous, qu’en est-il de la mise en ordre de vos relations?

Claudie Saint-Roch, formatrice PRH

Un commentaire à propos de “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *