Passer de la lumière féérique à la lumière discrète des profondeurs

Lumières féériquesEn ce temps des fêtes où nous vivons les jours les plus courts en lumière naturelle, voilà que perce partout dans nos villes et villages une abondance de lumières. C’est féérique à certains endroits! Nous avons besoin de lumière, lumière pour nos déplacements, pour notre sécurité. Pensons à nos lumières de rues pour notre protection et, ces temps-ci, lumières de la fête. Ce sont des lumières en dehors de nous répondant à nos différents besoins.

Il y a toutes sortes de lumières

Certaines lumières sont apparentes extérieurement, d’autres ne le sont pas, mais leur présence n’en est pas moins réelle.

Ma nièce de 30 ans devenait aveugle et me disait : « Ma tante, je ne veux pas perdre le petit filet de lumière qu’il me reste. Je ne veux pas rester dans la noirceur! » C’était en juillet. En août, le petit filet de lumière s’est éteint. Quelque temps après, la lumière de ses profondeurs apparut toute discrète au fond d’elle-même, l’enveloppant petit à petit et l’apprivoisant à ses ténèbres intérieures. Elle a fait l’expérience d’une autre sorte de lumière, celle qui l’habite au cœur d’elle-même.

Il y a des lumières qui se manifestent Ciel claironau-dedans de nous, très jeune quelquefois, comme les « clairons »1 de lumière qui apparaissent à travers les nuages lorsque je prends ma marche le matin au bord de la mer.

Le Papi de Christine vient de mourir. Elle a cinq ans et dit à sa mère : « Maman, j’ai peur de mourir avant d’avoir fini d’être Christine! ». La petite a saisi le sens de la vie, un « clairon » de lumière est venu à sa conscience sur son devenir dans la vie. Elle ne sait pas le comment, mais elle connaît la direction : « se vivre Christine jusqu’au bout ».

La lumière des profondeurs et ses effets sur la croissance

Oui, il existe bel et bien une lumière des profondeurs, ce que nous appelons à PRH les lumières de l’être. Elles se manifestent dans les moments importants de notre vie. Quelquefois, elles indiquent un tournant à prendre et portent à l’actualisation de soi. Elles mènent avec sûreté jusqu’au bout de ce pour quoi on se sent fait, faite dans la vie. Cette lumière de l’être n’est pas une idée et ne relève pas de la tête. Quand cela se produit, il y a quelque chose qui s’allume et le dynamisme de vie se met en marche. Il arrive que, sur la route, dans la pénombre, on avance « sur les basses » et, par la suite, à mesure que l’on expérimente le bienfait d’être attentif, attentive à ces lumières, on avance « sur les hautes » et cela nous permet de voir non seulement plus loin, mais aussi plus largement notre paysage intérieur. Nous constatons alors que la lumière reçue s’inscrit très bien dans le parcours de notre vie.

éclat de lumièreJe repère dans mon expérience de vie cette lumière des profondeurs, lumière de l’être. Son attraction est irrésistible et me permet de continuer le pas à pas de mes avancées me poussant à aller jusqu’au bout de ce pour quoi je me sens fait, faite et à tout livrer ce que je porte pour le coin d’humanité où je vis.

Certaines personnes expérimentent cette lumière au fond d’elles-mêmes se manifestant sous la forme d’une réalité qui les dépasse ou d’une présence d’un plus grand que soi en soi. Cette réalité transcendante est là en la personne à la manière d’un phare dont la lumière qui en émane agit comme référence guidant ses avancées pour aventurer sa vie.

Sans doute qu’en lisant mon article, vous vous surprenez à retracer, dans votre expérience de vie, des lumières venant des profondeurs de qui vous êtes et qui ont éclairé votre route. C’est souvent le cas de décisions importantes à prendre, de tournants significatifs qui ont changé votre vie ou qui vous ont pris par surprise à un moment où vous étiez tout particulièrement attentif, attentive au meilleur de vous. Vous constaterez peut-être que ces lumières apportent toujours quelque chose de neuf dans votre vie et sont moteurs d’avancées.

Puissiez-vous, en ce temps des fêtes, être imprégnés de lumières, de toutes les sortes de lumières dont bénéficiera votre marche à l’aube de cette nouvelle année!

En complément, je vous réfère à notre CD du 40e anniversaire de PRH Québec Canada et, en particulier, à la chanson « De la lumière », interprétée par Céline Faucher, dont voici un passage qui me parle tout particulièrement :

« Car c’est au fond des profondeurs

Que naissent les plus belles lueurs

Et monte la lumière »

Eliette Deroy, formatrice PRH

1Clairon : expression régionale de la Côte-Nord lorsqu’une lueur de lumière perce les nuages.

Des commentaires à propos de “6”

  1. Merci de me réveiller à mes propres lumières.Elles éclairent ma route en reflets multicolores et silencieux……………….Bonne année 2016. Que la lumière soit au rendez-vous dans chacun de nous .

  2. Bonjour Eliette, votre texte, je l’ai lu, avec attention. Il m’a touchée. Il m’a émue. Je me sens rejointe par cette recherche de lumière au fond de moi. Je me sens rejointe par cette direction de ma vie que je tends à vouloir être fidèle, comme si cette lumière m’interpelle moi aussi.

    Je ne suis pas aveugle, et pourtant, je désire cette lumière dans mes profondeurs. Je désire voir, moi aussi, à partir de ma profondeur.

    Eliette, j’ai la sensation que vous me présentez votre vie en profondeur. Vous me touchez, vous me rejoignez. C’est comme si vous caressez et éveillez, par cette tendresse, ma vie intérieure, celle qui est au cœur de moi.
    Merci pour ce texte. Je l’ai partagé. J’en ai parlé pour faire voir la lumière intérieur à travers les événements de la vie. Merci! Merci! Merci!

    1. Bonjour Josée,

      Que cet article vous ait rejoint ne me surprend pas puisque vous dites être en recherche de cette lumière en profondeur. Je remarque que votre regard est très attiré par cette vie en profondeur qui vous habite. Laissez-vous conduire par cet attrait et le contact se fera. Merci de m’avoir partagé votre vécu à la lecture de mon article et je reçois aussi toute votre reconnaissance.
      Eliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *