40 ans de marche avec vous : Hommage aux porteurs d’espérance, aux bâtisseurs du quotidien

 

C’était un bonheur immense de se retrouver en si grand nombre pour fêter nos 40 ans de marche à PRH de 1975 à 2015. Fêter nos 40 ans de marche passait inévitablement par fêter, d’abord et avant tout, tous ceux et celles qui ont marché avec nous, à nos côtés, à travers toutes ces années.

PRH prend son origine d’un rêve, celui d’André Rochais : l’espérance d’un monde plus humain où chacun pourrait y exercer son rôle, à sa juste place, avec son potentiel unique, en dégageant ce qui l’entrave.

PRH prend son origine du rêve d’André, mais André n’était pas un rêveur! André était un homme bien enraciné dans le réel concret, il était un observateur des moindres éléments du réel, un chercheur du « véritable ». Il était loin d’être dans les nuages, ce porteur d’espérance! Chaque pas enraciné dans une lecture fidèle de la réalité au-dedans et au-dehors de lui. « Mon maître à penser, c’est le réel! », disait-il. Un mouvement constant, chez lui, de l’intuition à l’action. C’est ainsi qu’il a avancé et qu’il nous a légué les fondements d’un outil « très concret » pour marcher notre route de croissance.

Depuis 45 ans à l’international, et ici, depuis 40 ans à PRH Québec-Canada, nous avons avancé ainsi : fidèles à nos intuitions personnelles et collectives; à l’écoute, toujours, du juste pas à faire afin d’incarner et de suivre l’appel de nos rêves, de notre rêve.

En célébrant nos 40 ans, c’est vers ceux qui ont été rejoints par cet outil que nous nous tournons : vers ces hommes et ces femmes qui ont marché avec nous, leur propre marche, qui ont pris le risque de leurs espérances et ont bâti, jour après jour, un quotidien à leur couleur, plus juste, plus vrai, plus humain. Nous voulons honorer ce qu’ils lèguent à la génération d’après, aux marcheurs de demain.

Nous célébrons les avancées de chacun, de chacune de vous qui avez pu goûter les fruits concrets de ce que PRH a laissé dans votre vie. Nous célébrons jusqu’où a pu porter le rêve d’André et jusqu’où les nôtres nous portent encore aujourd’hui.

Pendant toute la préparation de cette fête, une image nous a accompagnés, une image qui nous parle à la fois de l’histoire que nous avons vécue à PRH, mais aussi de l’histoire du changement qui s’opère quand une personne s’engage dans une démarche de croissance.

oies sauvages

Cette image est celle d’un vol d’oies sauvages : chacune protégée de la résistance de l’air et aidée à poursuivre son vol plus loin et plus rapidement par la présence de celle qui la précède. Un vol d’oies sauvages, c’est un ensemble où chacune a sa place, son importance pour l’avancée du groupe.

La même dynamique s’applique à tout être humain.

Chaque fois qu’un employé prend parole dans son groupe de travail, ose afficher et incarner ses valeurs, prend des initiatives, s’engage plus loin, met à profit sa créativité, c’est toute l’équipe qui en est enrichie, qui est stimulée à aller plus loin. Une oie vient de prendre sa place et donne de l’élan à l’ensemble.

Chaque fois qu’un parent devient plus confiant en lui-même, dégage sa capacité d’écoute et d’amour gratuit, intervient de ce lieu auprès de son enfant, la famille devient un lieu de ressourcement et un tremplin pour chacun de ses membres. Une oie prend mieux sa place de guide.

Chaque fois qu’une personne apprend à porter un regard plus profond sur l’autre à ses côtés, chaque fois qu’elle grandit en respect, en humilité et en capacité d’affirmation, c’est la relation de couple ou la relation d’amitié qui se solidifie, s’harmonise et porte plus loin ses fruits. Une oie affine son vol et interpelle l’autre à avancer.

Nous sommes tous liés et nous avons tous un rôle à jouer pour la traversée du voyage. Porter nos rêves, nos espérances jusqu’au bout, jusqu’à leurs réalisations, dépend de la levée de chacun. Chacune des oies a son importance et permet, par chacun de ses battements d’ailes, d’amoindrir les résistances pour celle qui la suit. Et des milliers de kilomètres sont ainsi parcourus chaque retour de printemps et chaque automne pour que la vie se renouvelle.

Il en est de même de chacun de nos pas de croissance, de l’impact sur le « petit monde qui nous entoure » et, par effet d’enchaînement, sur le « vaste monde dont nous sommes ». C’est ainsi que nos espérances et nos aspirations, bâties au quotidien, peuvent devenir réalité. C’est la raison d’être de la formation PRH.

Bonne fête!

Lise Simard, présidente

Formation PRH inc.

« Il m’apparaît important d’être conscient que ce changement du monde, cet avènement de la Société de l’Homme est entre nos mains à chacun. Il y a d’abord à nous changer nous-mêmes. »

André Rochais

Des commentaires à propos de “6”

  1. Merci à toi Lise qui vient nous livrer cet hommage à André Rochais, notre fondateur et aux bâtisseurs d’aujourd’hui qui poursuivent leur marche en avant pour un monde en meilleur santé. Texte inspirant de la belle fête qu’on vient de vivre.

  2. Merci Lise d’avoir mis ta présentation sur le blog. Il est bon de te lire et de me laisser à nouveau ressentir tout mon amour de fond pour l’outil PRH. Cet outil me garde dans le possible d’un monde meilleur. Mais pour cela nous avons tous à faire notre part en écoutant ce qui nous est demandé de l’intérieur et en agissant concrètement. Pour ma part c’est ce que j’ai fait en choisissant de me rendre au 40e anniversaire de vie de PRH Québec Canada. J’avais à être là, c’est aujourd’hui une évidence en moi. Félicitations pour votre beau travail ensemble. Par la fête j’ai bien sentie votre solidarité et votre être ensemble. Comme je vous aime, vous les formatrices PRH. Merci merci de donner un visage à cet outil puissant de transformation de l’humanité. Être à côté de vous est un bonheur!

  3. Wow, quelle belle image. Tu a très bien saisi le mouvement de vie créé par la formation PRH. Je suis avec vous tous à célébrer les 40 années de PRH . Merci de tous vos efforts. Denise

  4. PRH a été mon point de départ dans un cheminement intérieur que je poursuis toujours. Je demeure reconnaissante envers les personnes qui ont guidé mes premiers pas. Ce texte des oies me parle beaucoup. Merci de l’avoir si bien interprété.

  5. Ce message juste pour vous dire – de FRANCE – ce moment de grand BONHEUR pour moi en recevant vos textes. OUI un grand MERCI à vous pour ce souffle PRH que je retrouve ENFIN après un si long silence et qui me reste tellement vivant et présent, qui me fait encore et toujours VIVRE et AVANCER aujourd’hui !

    En 1970 j’étais là …pour la naissance officielle de PRH !
    En 1975 de France je suivais – nous suivions de près – la vie au Québec !…
    En 1981 j’étais là au Québec avec André ROCHAIS durant plusieurs semaines pour la grande rencontre des animateurs canadiens !
    En 1998 j’y suis retournée pour la dernière fois à l’Arche de Paix ….

    JE ME SOUVIENS….

    Aujourd’hui j’ai 85 ans et dans ma vie 45 ans d’un cheminement PRH qui me conduit encore intérieurement dans ma vie de chaque jour … je me reconnais bien dans ces bâtisseurs du quotidien, une expression que j’aime beaucoup et que sans peine je fais mienne dans le silence et la vie au jour le jour .

    Pour moi je reste profondément marquée et animée du SOUFFLE d’André bien au-delà de l’outil que j’ai vu naître et se constituer ! J’avais simplement envie de vous le partager comme les ouvriers de la première heure toujours TEMOINS de cette grande Aventure !

    De tout coeur et très fraternellement toujours AVEC vous tous !

    Une vieille animatrice française qui se souvient…
    Eliane MENARD.

  6. Je suis reconnaissante d’avoir expérimenté l’outil PRH.
    Merci à celle qui m’a guidée dans cette démarche. Je suis certaine qu’elle se reconnaît.
    Je manque ces sessions et surtout mes rencontres avec cette personne.
    Je ne manque jamais de lire les messages PRH.
    Merci pour cet outil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *