L’émerveillement: source de bonheur véritable

Je vous relate ici une expérience que j’ai vécue et qui a eu des effets surprenants sur ma vie.

L’anniversaire de mes nièces et neveux est toujours un moment important pour moi. Chaque anniversaire est un temps d’arrêt pour cueillir ce que je vois de beau chez chacune, chacun, et ce que cela éveille en moi.

Intérieurement, je me place en présence de la personne dont c’est l’anniversaire. Je me demande: Qu’est-ce que je vois d’elle? Qu’est-ce qui ressort, la caractérise, la rend unique? Des mots et des images montent en moi : beauté intérieure, humour, sensibilité, débrouillardise, habileté, leadership, détermination, etc. Inévitablement, je me retrouve dans un état d’émerveillement. Émerveillement devant toute la beauté et toute la richesse qui résident dans cette personne. Émerveillement devant l’être unique qu’elle est.

L’amour que je ressens pour cette personne prend de plus en plus de place en moi. Un amour qui se transforme en une foi inébranlable en sa vie. Je suis profondément convaincue qu’elle a tout ce qu’il faut pour s’épanouir, pour donner sa pleine mesure, pour être une meilleure personne. Mon cœur déborde. Je vois tant de beautés que je ne peux garder cela uniquement pour moi.

J’ouvre la carte d’anniversaire. J’écris ce que je vois de cette personne: sa beauté, sa grandeur, son unicité. Je lui dis l’amour indéfectible que j’ai pour sa vie.

Lorsque je referme la carte, je me sens profondément heureuse… heureuse de m’être arrêtée à la regarder en profondeur et de pouvoir lui partager l’amour que je ressens pour elle. Lorsque je remets ma carte d’anniversaire, je suis reconnaissante d’avoir été témoin de la vie qui se déploie.

Ces moments d’émerveillement sont faits de bonheur véritable. J’ai pris conscience qu’ils sont accessibles aussi souvent que je le veux ou que j’en ressens le besoin. Vivre l’émerveillement est un choix réfléchi, conscient et libre. Je refuse la rancune, le cynisme et la peur pour aborder le monde avec ouverture et en goûter les bienfaits.

Je vous invite à retrouver votre capacité de vous émerveiller. Portez votre attention à ce qui vous entoure: un enfant qui rit, l’odeur du printemps qui se pointe, un coucher de soleil, la vieille dame d’à côté qui nourrit les oiseaux, la douceur du vent sur votre peau, une pièce de musique, n’importe quoi, pourvu que cela vous touche. Arrêtez-vous! Prenez quelques instants! Laissez-vous sentir la beauté du moment! Vous verrez combien cela fait du bien de goûter au bonheur véritable.

Céline Girard, formatrice PRH

Vous aimeriez en savoir plus? Consultez la formation PRH «Aimer et me laisser aimer» qui permet de développer sa capacité d’aimer et de s’émerveiller.

Des commentaires à propos de “12”

    1. Merci Anne. Ton commentaire m’indique que c’est important de partager ces expériences positives. Elles peuvent être nourrissantes et éveilleuses de vie.
      Céline

  1. Je suis heureuse de lire ton texte. En lisant ton texte, j’ai un exemple d’arrêt, de prise de conscience, de contemplation, d’émerveillement face à la vie qui m’entoure. Je t’en remercie beaucoup.

    1. Merci pour ce beau texte clair précis concis. Il me remet en mémoire cet atelier d'”aimer et me laisser aimer” qui m’a habilitée à goûter et nommer mes sentiments précieux.J’ai agrandis l’espace du meilleur de moi en dedans.. Juste MERCI! PRH!

      1. Merci Marie-Claude. Je suis heureuse que mon texte te ramène aux expériences positives vécues dans la session « Aimer et me laisser aimer ». Comme tu le dis si bien, ces expériences permettent d’agrandir l’espace du meilleur de soi en soi.
        Céline

  2. Grâce à vous, je viens de découvrir tout le sens d’une carte d’anniversaire et je comprend maintenant mon irritation occasionnelle à écrire dans une carte “de groupe”….à la dernière minute…..et lue par tout le monde…..
    Cette situation ne m’offre pas l’intimité et le temps nécessaire pour rejoindre en moi le “merveilleux” que la personne fêtée éveille en moi et ainsi partager avec elle mon émerveillement devant ce que je perçois de sa beauté intérieure.
    Merci !

    1. Bonjour Chantal,

      Je vous remercie d’avoir pris le temps de communiquer votre expérience. Je comprends tout à fait votre insatisfaction à écrire un mot « à la dernière minute ». Le geste manque de sens. Sans doute que cet article éveille vos propres capacités d’émerveillement et de relation.
      Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *